skip to Main Content

Ville de départ

Bedoin

Altitude

1912 m

Détails

Nom : Mont Ventoux
Altitude : 1912 m
Départ : Bedoin
Longueur : 22.70 km
Dénivellation : 1622 m
% Moyen : 7.15%
% Maximal : 10.8%
Massif : Provence, France

Le mont-ventoux est un mont qui obsède tous les cyclistes. Quand vous faites du vélo… le mont ventoux est mythique et même mystique. Nous avons l’impression quand nous atteignons la partie lunaire qu’il  n’y a plus rien, plus de vie… c’est un mont chauve véritablement.

La montée du ventoux par bédoin est la plus difficile des trois ascensions du mont-chauve !

Nous ne pouvons pas parler du ventoux sans parler du Tour de France. C’est en 1957 que le premier passage du tour se fait, mais la première arrivée au sommet du ventoux c’est fait lors du contre la montre 1958 et c’est charly gaul qu’il l’avait emporté qui était excellent dans les épreuves en chronomètre. Il faisait une chaleur caniculaire au sommet du ventoux de cette année là et il l’a emporté.

C’est le vent ou les vents qui font le mythe du mont ventoux. Ils dérangent et apportent des courants magnétiques mals définis, le vent reste la raison principale des accidents au sommet du mont ventoux. L’accident le plus mémorable reste celui de Tom Simpson, coureur britannique, Tom Simpson, mort sur le Tour de France 1967. Sa stelle jonche les derniers kilomètres de l’ascension.

Le ventoux est et restera un mont pas tout à fait comme les autres pour les amateurs de vélo !

Et pourtant, sur ce territoire désertique et peu accueillant il a plus de 1800 espèces végétales référencées. Ces plantes sont étonnantes parce qu’il y a au sommet du ventoux une combinaison de vent qui fait qu’on trouve sur cette partie des plantes du groenland, qui pousse généralement dans le grand nord et des plantes qui poussent en amérique du sud comme le pavot noir du pérou, c’est on peut le dire un miracle de retrouver cette faune au beau milieu de la provence.

La forêt du ventoux est aussi un terrain de jeux, truffes, champignons, nids de get de pie, de merle. Le forêt du ventoux c’est la découverte de la nature et de l’environnement provençal. Que de bons moments ! Il faut savoir que dans les années 1850 le ventoux était complètement nu, à l’époque on coupait du bois à outrance, pour se chauffer, construire les bateaux. Au sommet, il y a avait aussi beaucoup de troupeaux dans le mont ventoux, et les arbres n’avaient pas la possibilité de repousser. Les moutons et autres brebis mangeait les pousses au fur et à mesure. Le reboisement du ventoux a pris quelques années et s’est fait à partir de 1850, en plantant des pins, de sapins   quelques années.

La forêt du ventoux, est un trésor.